Le Ghee – Un trésor indien aux multiples bienfaits

Peut-être avez-vous déjà entendu parler ou même déjà goûté du Ghee (ou ghî) ? Celles et ceux qui le connaissent bien ont du mal à s’en passer une fois essayé… En ce qui me concerne, je l’utilise depuis quelques années déjà et j’en suis complètement fan !

Mais alors concrètement, le Ghee, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement du beurre clarifié. Il est utilisé depuis des siècles dans la cuisine indienne où il est considéré comme étant la matière grasse la plus noble et comme l’aliment de la longévité et de la jeunesse. Il est également très présent dans les recommandations de la médecine ayurvédique pour ses capacités à tonifier et à régénérer l’organisme.

Ce liquide doré est facilement réalisable chez soi. Selon la méthode indienne traditionnelle, il est obtenu en cuisant à feu très doux du beurre. Les éléments qui le composent sont alors dissociés sous l’effet de la chaleur douce et sont ensuite filtrés. Ce qui est conservé est de la matière grasse pure, c’est cela qu’on appelle le Ghee.

Attardons-nous à présent sur les nombreux atouts du Ghee.

Premièrement, le Ghee ne contenant ni lactose (sucre du lait) ni caséine (protéine du lait), il est très intéressant pour les personnes qui y sont intolérantes et pour celles dont le système digestif est très sensible (les personnes souffrant du Syndrome de l’Intestin Irritable, de la maladie de Crohn ou encore celles concernées par la porosité intestinale) .

Ensuite, le Ghee ne contenant pas d’eau, il se conserve bien plus longtemps que le beurre et n’a pas besoin d’être conservé au réfrigérateur. Il peut ainsi se conserver plusieurs mois à l’abri de la lumière et de la chaleur dans vos placards de cuisine.

Il a également des vertus anti-inflammatoires et aide à réparer la muqueuse intestinale grâce à l’acide butyrique (un acide gras) qu’il contient. De plus, il a une action régulatrice sur le transit (en cas de diarrhées ou de constipation) et permet de mieux assimiler les nutriments absorbés via l’alimentation.

Il permet aussi de calmer les remontées acides en réduisant l’excès gastrique et en rétablissant le mucus dans l’estomac.

D’un point de vue nutritionnel, il contient de nombreuses vitamines liposolubles essentielles à notre santé telles que :

  • la vitamine A qui joue un rôle important au niveau de notre vision, de notre peau et de notre système immunitaire
  • la vitamine D très impliquée dans le système immunitaire également mais aussi le système osseux, le maintien de l’équilibre nerveux et hormonal
  • la vitamine K très précieuse pour le système osseux et la coagulation du sang
  • la vitamine E qui a une fonction anti-oxydante très importante et stimule le renouvellement cellulaire

Mais ce n’est pas tout ! Le Ghee a également des propriétés anti-infectieuses et soutient le système immunitaire grâce à ses composés phénoliques.

Autre atout, plus surprenant et non négligeable, il aiderait à stabiliser le système nerveux et serait particulièrement bénéfique pour les  personnes sujettes aux troubles de la concentration, à l’agitation mentale ou aux troubles du sommeil.

Enfin, contrairement au beurre, le Ghee peut être porté à très haute température et est idéal pour la cuisson. Son point de fumée est à 250°C  alors que celui du beurre est à 130°C ! Le point de fumée étant la température à partir de laquelle les graisses et huiles alimentaires se décomposent et se dénaturent.  Je l’utilise pour ma part aussi bien pour la cuisson de légumes par exemple que pour la pâtisserie. J’aime aussi en ajouter dans un bol de riz ou tout simplement sur une tartine, il y apporte une délicieuse note de noisette !

Et cerise sur le gâteau, le Ghee est très efficace sur les problèmes de peau tels que les sécheresses et les brûlures. Il suffit simplement de l’appliquer sur la zone concernée comme un baume. Je m’en sers personnellement en cas de lèvres gercées et c’est vraiment très efficace !

Bien évidemment, malgré ses vertus exceptionnelles, il est recommandé de l’utiliser avec mesure et équilibre comme pour chaque aliment et de diversifier ses sources de lipides. Je vous invite à alterner son usage avec d’autres lipides comme l’huile d’olive ou l’huile de coco pour la cuisson et l’huile de colza ou encore celle de lin pour l’assaisonnement. Étant donné qu’il ne développe pas de substances toxiques même à haute température, je vous recommande vivement de remplacer autant que possible le beurre par l’usage du Ghee pour la cuisson des aliments.

Vous trouverez par ailleurs une multitude de recettes sur internet pour le réaliser chez vous. Il ne vous reste plus qu’à acheter du beurre biologique et cru de préférence et à vous mettre à vos fourneaux !

Céline LECROMPT

 

Article rédigé par Céline Lecrompt, Naturopathe & Praticienne en Massages et Réflexologie plantaire à Toulouse. Je consulte sur rendez-vous et propose différents outils pour vous aider à retrouver la santé , à vous libérer du stress, à vous sentir tout simplement mieux dans votre corps et votre esprit. Mon approche unique me permet de proposer un accompagnement profond et libérateur, adapté à vos besoins et complètement personnalisé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.